Agence Solidarité du Sport

L’Agence Solidaire du Sport va créer un fonds spécifique de solidarité. L’objectif de ce fond mis en place est d’accompagner les associations sportives le plus touchées par la crise sanitaire liée au Covid-19.

Un montant qui s’élève à 13.4 M€ ,ce montant comprend:

-12 M€ au titre du fonds territorial de solidarité et de l’accompagnement de la déclinaison territoriale du sport

- 1,1 M€ pour soutenir les actions menées par des associations ne rentrant pas dans le cadre des projets sportifs fédéraux (PSF)

-0,3 M€ pour renforcer la lutte contre les violences sexuelles dans le sport

Toutes les actions réalisées visant à développer la continuité éducative et rentrant dans les dispositifs suivanst seront privilégiées dans  le système de solidarité mis en place :

- Le dispositif « Vacances apprenantes »

- Le dispositif éducatif et ludique « 2S2C – Sport Santé Culture et Civisme »

- L’opération « Quartiers d’été 2020 »

- Seront également éligibles toutes actions favorisant l’organisation de séjours sportifs pendant les vacances scolaires (été, automne, hiver) en faveur de publiques cibles et/ou de territoires carencés.

Des aides ponctuelles à l’emploi pourront également être versées, ainsi que des aides à l’apprentissage, pour les structures qui ne seraient pas éligibles au titre du plan de relance de l’apprentissage annoncé par le gouvernement en juin : https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-du-ministere/article/plan-de-relance-de-l-apprentissage-ce-qu-il-faut-retenir

Ce dispositif permet aussi d’aider au fonctionnement ou d’aider à la relance à destination des associations sportives locales les plus en difficulté .Les délégués territoriaux veilleront à accompagner les structures qui auront été les plus fragilisées par cette période de crise sanitaire. L’objectif à court terme consiste à contribuer à relancer les activités sportives à la rentrée de septembre 2020 et à éviter des licenciements et/ou la disparition d’associations sportives.

L’Agence nationale du Sport accompagne la mise en place de la nouvelle gouvernance territoriale du sport, dans laquelle l’ensemble des partenaires (Etat, mouvement sportif, collectivités territoriales et monde économique) occupent une place essentielle.

L’objectif est aussi de renforcé la lutte contre les violences sexuelles dans le sport.

Une convention est mis en place, celle-ci a pour objectif de mobiliser tous les acteurs du monde sportif contre les violences sexuelles, les membres du Conseil d’administration ont décidé de réserver au minimum, en 2020, une enveloppe d’un montant de 300 K€ pour soutenir les actions visant à prévenir et à lutter contre les violences sexuelles dans le sport.

 

 


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.